Analytics Avancé

De Bonifacio à Lille : les épopées des touristes issus des BRIC en France

Le pays le plus visité au monde

Atout France est l’office du tourisme à l’échelle internationale. Son rôle est de promouvoir un actif clé pour la France : le tourisme. La France est la première destination touristique au monde, une industrie qui génère plus de 40 M€ par an. Parmi les quelques 80 M de personnes qui visitent la France chaque année, la proportion des touristes issus des "BRIC" (Brésil, Russie, Inde, Chine) s’est accrue de manière importante au cours des dernières années, devant une source de visiteurs nouvelle et hautement stratégique ayant des besoins uniques et des comportements spécifiques. Atout France mène traditionnellement des enquêtes dans les zones d’arrivée des touristes, principalement les aéroports, mais les résultats de ces enquêtes souffrent souvent de certaines limites. Afin de comprendre plus en profondeur les touristes "BRIC" et être en mesure de répondre à leurs attentes, Atout France a décidé de mener une analyse complémentaire de leur itinéraire en France avec la donnée publique disponible.

Map of the world with percentages from foreign countries tourists
Flags of foreign countries

Inférer les itinéraires grâce aux données des services de stockage photos en ligne

Le challenge principal pour nous a été de trouver les bonnes données. En 2012 quelle source de données pourrait nous permettre de déterminer les lieux visités par les touristes des BRIC ? Nous avons découvert que les images hébergées par des services comme Flickr ou Picasa étaient d’excellents proxys pour inférer les lieux les plus visités : les métadonnées des photos contiennent des informations très valorisables comme les informations de localisation GPS.

Flickr and Picasa logos

En analysant 2,9 M de photos depuis Flickr et d’autres services locaux de stockage de photo sur une période de 2 ans, nous avons été en mesure de tracer une carte détaillée des flux de touristes des BRIC en France, tant dans l’espace (quels sont les lieux et les monuments les plus visités) que dans le temps (quelle est la saisonnalité de tels ou tels lieux pour les touristes BRIC ?).

Plusieurs techniques de collecte, de nettoyage et d’analyse des données ont été appliquées pour traiter ces importants volumes de données. Une des tâches les plus exigeantes a été de déterminer la nationalité exacte des personnes postant les photos : des techniques de machine learning nous ont aidé à résoudre ce problème en inférant la nationalité grâce à la densité temporelle des photos stockées.

A mosaïc of various landscapes

Découverte de nouveaux schémas touristiques

Map of Paris

Nous avons aidé Atout France à avoir une vision plus précise sur les touristes BRIC grâce à la mise en avant d’insights activables. Notamment, nous avons pu mettre en lumière trois éléments clefs parmi tous les schémas que nous avons découverts :

  • Il y a différents niveaux de maturité au sein des itinéraires des touristes des BRIC. Tandis que les touristes chinois et indiens ont tendance à rester à Paris et à visiter les monuments les plus connus, les touristes russes eux sont un peu plus aventureux et sont plus enclins à découvrir d’autres lieux tels que les stations de ski et la Côte d’Azur.
  • Les touristes BRIC ont plus ou moins d’affinités avec certaines régions françaises, les rendant plus ou moins intéressantes en terme de propositions aux touristes étrangers, et même en terme de promotion à l’étranger.
  • Les touristes chinois ont visiblement un schéma de visite différent des autres touristes. A cause d’un nombre important de vols low-costs entre Pékin et les aéroports allemands, ces touristes ont tendance à venir à Paris en bus depuis ces aéroports, et faisant en chemin un stop à Strasbourg provoquant certaines vagues de touristes chinois dans cette ville et les villes environnantes.